LePalatin.com 32511969_792579297608770_2087506886432653312_n

Retour sur la victoire du SAHB face à Nice

Handball
15 Septembre 2018 13h47

Devant un CSI qui avait fait le plein pour le retour ce la Proligue à Sélestat, les Violets ont réussi à se défaire d'une vaillante équipe de Nice, qui aura posé de sérieux problèmes aux hommes de Christophe Viennet. Mais l'essentiel est là, la victoire (30-26).

Pourtant, les premiers à trouver la faille furent les Niçois. Le SAHB était néanmoins dans son match et recollait à chaque fois, avant de prendre la tête pour la première fois grâce à Thomas Cauwenberghs (9 buts au total hier soir) après 5 minutes de jeu (3-2). Sélestat ne profitait pas de ses supériorités numériques (deux exclusions temporaires pour le Niçois Morales dans les 15 premières minutes) pour creuser l'écart. Cependant, le but de Nathy Camara (son premier sous le maillot alsacien) donnait pour la première fois du match 2 buts d'avance aux locaux (8-6, 18ème minute). Le SAHB semblait alors plus à l'aise offensivement et défensivement et parvenait à creuser un écart. Autre recrue, Simon Ooms se montrait précieux en cette fin de période et ses trois buts avant la pause permettaient à Sélestat de rejoindre les vestiaires avec un avantage de +3, 16-13.

A la reprise, on assistait au "show Thomas Cauwenberghs", qui marquait les 6 premiers buts des Violets. Malgré cela, Nice n'était pas lâché et revenait, au courage, à chaque fois dans la partie. Quand Gabriel Nyembo donnait 5 buts d'avance au SAHB à la 42ème minute (23-18), on pensait que les Alsaciens allaient gérer la fin de rencontre. Mais Nice ne s'avouait pas vaincu, 24-22 à la 48ème minute. Idem 5 minutes plus tard : 26-23 juste avant de rentrer dans les dix dernières minutes de la rencontre, 26-25 à la 55ème minute. On se disait que la fin de match pouvait devenir tendue. Les quelques coups de sifflets un peu hasardeux donnaient également cette impression. Mais le SAHB dégageait sur cette rencontre une certaine sérénité qui allait se prouver en cette fin de rencontre. Sans trembler, Jeroen De Beule, Antoine Gutfeund, Thomas Cauwenberghs et le portier Vladimir Perisic se montraient solides et Sélestat s'imposait 30-26.

Une victoire acquise de la sort, quoi de mieux pour démarrer la saison, et surtout préparer le derby face à l'ESSAHB vendredi prochain ?

Crédit photo : Cyril Gife

A propos de l'auteur

Jonathan