LePalatin.com

Mehdi Ighirri : "Je ne viens pas en tant que retraité"

Handball
4 Juillet 2018 17h22

Joueur emblématique du Mulhouse Handball, Mehdi Ighirri, signe son grand retour à Mulhouse après un passage du côté de Dijon durant deux saisons. Une recrue de taille pour le club alsacien qui évolue actuellement en N2 après le dépôt de bilan de 2016, alors celui-ci évoluait en deuxième division française (3ème de la saison régulière au terme de la saison 2015/2016) ! Mehdi Ighirri revient longuement sur son choix que de revenir à Mulhouse.

De retour en Alsace, quelles ont été tes motivations ?

"Tout le monde le sait, je suis parti du MHSA quand le club a explosé. J'ai choisi Dijon car ça me permettait de rester proche de ma famille. Mes enfants sont restés en Alsace, mon père a pu s'en occuper. Mais j'ai senti un réel manque à la fin, je n'arrivais plus à concilier les deux, cela devenait trop pesant."

Comment s'est déroulé ton passage à Dijon (2016/2018) ?

"Cela s'est très bien passé. J'ai eu de la chance de côtoyer Jackson (Richardson). C'est dommage d'avoir chuté en demi-finale des play-offs. J'aurais souhaité quitter le club de la meilleure des manières. Je serais resté encore une saison si Jackson avait poursuit l'aventure, mais vu qu'il arrêtait la question ne se posait plus."

Qu'est-ce qui change entre le MHSA d'avant ton départ et aujourd'hui ?

"Ce n'est plus du tout le même niveau ! Je vais jouer en N2 maintenant. Ce n'est plus du tout le même rythme. Beaucoup de choses changent mais je sais ou je mets les pieds, je ne vais pas n'importe où. Je viens en tant que joueur et non en tant que retraité. Nous avons une réelle volonté que de retrouver la D2 d'ici 4 à 5 ans ! Cependant il ne faut pas vouloir faire tout et n'importe quoi, il faut prendre le temps qu'il faut et si on ne monte pas dès la première année, ce sera la suivante."

Le derby face à Sélestat ne te manquait pas trop ?

"Je vais le retrouver face à la réserve (Rires). Le derby c'était toujours un moment marrant car on se connaissait tous. J'espère vraiment que Sélestat va remonter dans l'élite du handball français. Je n'ai pas peur pour ça en tout cas."

Une ville comme Mulhouse ne devrait-elle pas avoir plus de clubs de haut-niveau ?

"Effectivement, j'étais dans une ville ou il y avait de nombreux clubs de haut-niveau. C'est dommage qu'à Mulhouse seul le volley et le hockey ont pu résister. À Mulhouse on a un superbe outil (Palais des Sports). Le volley arrive à le remplir, et avant, le handball également. Il faut que la ville soutienne les clubs financièrement pour retrouver du sport de haut-niveau !"

Que peut-on te souhaiter pour cette saison ?

"Tout simplement prendre beaucoup de plaisir, de la réussite, la santé, et, qui sait, la montée à l'issue de la saison ?"

Crédit Photo : Handzone - Fabien Jordery


A propros de l'auteur

Jonathan