LePalatin.com received_2244335939145884

Retour au Rhénus

Basket
25 Octobre 2018 07h57

Bangaly Fofana a porté les couleurs de la SIG durant deux saisons, entre 2014 et 2016. Depuis, il est passé par Monaco et a récemment rejoint le club nordiste de Gravelines Dunkerque. Samedi soir, il (re)foulera le parquet du Rhénus et pour l’occasion, le pivot a accepté de répondre à nos questions.

Tout d’abord, comment vas-tu ?

Tout va très bien. Mon installation dans le Nord se passe bien. J’y ai été super bien accueilli et je commence vraiment à m’habituer à mon nouvel environnement.

Depuis ton départ de Strasbourg en 2016, tu as passé deux saisons à Monaco. Quels regards portent tu sur ces deux dernières années ?

Mon passage à Monaco a été très enrichissant. J’y ai beaucoup appris avec le coach Mitrovic. Mais je retiens surtout la première saison, même si nous avons été éliminés au premier tour des Playoffs. La seconde a été beaucoup plus mitigée, du fait des blessures.

Personnellement, avec les blessures, considères-tu ta dernière saison comme la plus difficile ?

Oui, clairement. Sur les cinq dernières saisons, je n’avais presque pas manqué de matchs en saison régulière. Au départ, nous voulions tout faire pour éviter l’opération, mais cela n’a pu être possible. Ensuite, j’ai été obligé de me faire réopérer et ayant repris un petit peu trop tôt, j’ai dû conjuguer avec les douleurs, ce qui a à nouveau affecté ma reprise et mon retour sur les parquets.

Tu as rejoint le BCM cet été ; qu’est ce qui t’a motivé dans ce choix ?

Le coach Julien Mahé m’a contacté cet été. Il m’a exposé le projet du club et m’a montré clairement qu’il souhaitait me faire venir, ce qui est toujours flatteur. Le BCM est un club très professionnel, très bien structuré et il y a aussi le fait de ne jouer qu’une fois par semaine. C’est ce dont j’avais besoin pour revenir à mon meilleur niveau.

L’effectif du BCM semble plutôt prometteur ; quelle est selon toi la force majeure de l’équipe ?

Le recrutement a été bon. L’effectif est très complémentaire avec beaucoup d’expérience, notamment grâce à des joueurs comme Alain Koffi ou Jean Michel Mipoka. Au sein de l’équipe, tout le monde se fait confiance, l’ambiance est excellente. Nous avons conscience que l’équipe est très bonne, maintenant, il faut confirmer.

Inversement, pour réussir une très belle saison, quel est l’axe principal de travail de l’équipe selon toi ?

Nous allons devoir nous montrer beaucoup plus rigoureux sur les petits détails. Bien écouter les consignes du coach et garder la même intensité, match après match.

Pour beaucoup, les Playoffs sont un objectif raisonnable pour le BCM cette saison. Même s’il est encore tôt, est-ce quelque chose que vous évoquez déjà ?

Le premier objectif est de faire mieux que l’an dernier. Nous visons tout d’abord la qualification pour la Leaders Cup, puis ce seront les Playoffs. Mais il est clair que l’objectif sera de participer aux phases finales en fin de saison.

Pour revenir au match face à la SIG, comment juges-tu l’évolution du club depuis ton départ ?

La SIG continue de grandir. Avec Vincent à sa tête, elle a un coach capable de tirer le meilleur de ses joueurs. Le recrutement est aussi très bon, notamment avec le retour de Mardy Collins avec qui je garde beaucoup de très bons souvenirs. Mais l’esprit de l’équipe est toujours le même et cette année encore, ils essaieront de franchir le palier qu’ils veulent passer depuis plusieurs années.

Crédit photo : Alsasports Icon Sports

A propos de l'auteur

Jonathan