LePalatin.com unnamed

Montée en puissance

Basket
6 Septembre 2018 09h15

La SIG est sortie ce weekend à la troisième place du « Ain Star Game », tournoi réunissant plusieurs bonnes équipes de Jeep Elite. Malgré la défait inaugurale face aux Dijonnais de Jérémy Leloup (64-73), les Strasbourgeois ont su relever la tête dès le lendemain face à Bourg (74-69), bien emmené par Youssoupha Fall (20 points, 13 rebonds). Pour le dernier match de classement, face à Chalon, ce fut au tour de Jérémy Nzeuli de se rappeler au bon souvenir de ses anciens coéquipiers, inscrivant 24 points et se montrant efficace dans le money time. Au final, la SIG s’imposa 84-80 et termina donc sur le podium de ce tournoi de pré-saison.

Nouveaux tournois en vus

De retour à Strasbourg, les joueurs de la SIG quitteront à nouveau l’Alsace pour la fin de semaine, cap sur Le Mans pour deux matchs, face à Cholet et au Mans. Puis, sans rentrer sur Strasbourg, ils iront à Angers pour y disputer un dernier tournoi de préparation. Ensuite, ce sera la dernière semaine d’entraînement avant le premier déplacement en Jeep Elite, à Cholet. Double casquette oblige, Vincent Collet sera cependant absent des deux prochains tournois de préparation, lui qui prendra en charge l’équipe de France pour les deux prochains matchs qualificatifs à la Coupe du Monde 2019. Ce seront donc Lauriane Dolt et Nebojsa Bogavac qui prendront le relais, avant le retour de Vincent Collet, le 17 septembre.

Dernière pièce du puzzle

Cela n’a échappé à personne mais l’effectif de la SIG n’est pour l’heure pas encore complet. Dans les DNA de ce lundi, Vincent Collet indiquait être à la recherche d’un poste 4, capable de marquer une bonne douzaine de points, notamment à trois points. Une dernière pièce dont les dirigeants ne veulent pas précipiter l’arrivée, n’ayant pas encore trouver la bonne. Cette dernière arrivée devra cependant permettre d’ajouter une nouvelle menace dans la panoplie offensive de la SIG, à trois points notamment, pour principalement suppléer Nicolas Lang et Quentin Serron dans ce domaine. Mais il faudra également surveiller l’évolution de la blessure de Ludovic Beyhurst. A l’arrêt depuis plus de cinq semaines, son retour permettrait de pouvoir faire souffler le meneur Mike Green.

Crédit photo : Clément Rebholz

A propos de l'auteur

Jonathan