LePalatin.com Rencontre avec Tanou Keita, judoka hors norme !

Rencontre avec Tanou Keita, judoka hors norme !

Autres
22 Mai 2018 12h27

« Depuis tout petit, Tanou a toujours été supérieur aux autres », expliquait fièrement Stéphane Partouche, le président de la section judo de l’ASPTT Strasbourg. Depuis ce titre de Champion de France Cadets en 2015, Tanou Keita poursuit son bonhomme de chemin. La semaine passée, il a brillamment remporté le titre de Champion de France Junior 1ère division en -100kgs. Du haut de ses 18 ans, de son mètre 90 et de ses 99 kgs, Tanou Keita impressionne ! Rencontre avec un judoka alsacien hors norme !

 
1. Bonjour Tanou. D'abord, félicitations pour ton titre. Parlons un peu de toi. Quand as-tu débuté le judo ? Et où ? J'ai débuté le judo en 2005 à la maille Eléonore à Hautepierre, à l'ASPTT Strasbourg évidemment. J’avais 5 ans. 2. Peux-tu nous faire un petit topo de ton parcours judo ? Je pratiquais du judo loisir depuis l'âge de 5 ans. A 13 ans, après avoir remporté le titre de Champion Interrégions Minimes en 2013 en -73 kg, je suis entré en sport études au Pôle Espoirs de Strasbourg. En 2015, grâce à un premier titre de Champion de France Cadets en +90 kg, j’ai intégré le Pôle France Strasbourg. En 2016, j’ai été sélectionné en Equipe de France Cadets où j’ai remporté une cinquième place en individuel et décroché une médaille de bronze aux Championnats d'Europe Cadets par équipes en Finlande. S'ensuit deux podiums en Coupe d'Europe Cadets en +90 kg en Croatie et en Pologne. Malheureusement, j'ai ensuite fait une année blanche car, suite à une blessure, j'ai subi une opération chirurgicale. Là, en 2018, je reviens en décrochant la médaille d'or des Championnats de France Juniors 1ère division en -100 kg et j'ai même l'honneur et le privilège de pouvoir intégrer l'INSEP à la rentrée prochaine. 3. Sacré palmarès déjà ! Quel est ton point fort en judo ? Le mental avant tout ! 4. Quel est ton « spécial » ? O soto gari 5. Ton entourage doit forcément te suivre dans tes performances. Peux-tu nous dire quels sont tes plus fervents supporters ? Mes parents, ma famille, Samir Maji, mon entraîneur de toujours et Stéphane Partouche, mon président de club. 6. As-tu déjà eu peur de certains concurrents ? Non ! Je n'ai pas peur de mes concurrents !! (sourire) 7. Tu sembles être tenace et obstiné, deux belles qualités pour un compétiteur? As-tu toujours eu cet esprit de compétition ? Oui ! (rire) En fait, depuis tout petit, j'ai toujours détesté perdre 8. Quel est ton rituel le jour de compétition ? Rien de très exceptionnel : j’aime bien m’isoler, rester dans ma bulle.
9. Tu es passé par le Parcours d’Excellence Sportif (Pôle Espoirs de Strasbourg et Pôle France de Strasbourg). Qu'en ressorts-tu ? Ces expériences m'ont apporté énormément de choses positives : améliorer ma technique, diversifier les partenaires de combat. En plus, j'ai eu la chance de côtoyer de très bon coaches : d'abord David Charles en Pôle Espoirs puis Yacine Douma en Pôle France, sans oublier Alexandre Lhomme et Sébastien Girardey ! 10. Comme le montrait fièrement la page facebook de ton club, l’ASPTT Strasbourg, tu vas intégrer l’INSEP à la rentrée. Peux-tu nous en dire plus ? Je n'en reviens pas encore ! C’est un rêve d’enfant qui se réalise ! Mais attention, pas une fin en soi. 11. Que représente ton titre de champion de France juniors 1ère division à tes yeux ? Ce titre est une étape franchie mais pas la dernière non plus ! 12. Quel est ton futur objectif ? Evidemment d'intégrer l’Equipe de France sénior. 13. Outre le judo, comment occupes-tu ton temps libre ? A côté du judo, je mène mes études (STAPS) 14. Quel est le sportif dont le parcours t’inspire ? Aucun en particulier, je veux créer ma propre histoire et faire mon parcours. 15. Peux-tu partager avec nous un moment sportif qui t’as particulièrement marqué ? Inévitablement, ce sont les Championnats d’Europe par Equipe cadet en 2016. C'était une compétition de haut niveau qui, forcément, a procuré beaucoup d’émotions pour une première fois. 16. Pour finir, bientôt les vacances ! Quel en sera le programme ? Il n'y aura pas de vacances pour moi. Le programme sera fait de coupes d'Europe, d'entraînements, des stages judo cet été. En effet, tout ceci me permettra d'atteindre mon objectif : décrocher une place pour les Championnats d'Europe Juniors de septembre.
C'est tout le "mal" que l'équipe d'Alsa'Sports te souhaite Tanou ! Bon vent pour la suite et merci pour ta disponibilité et ta gentillesse. 
   

A en voir le tableau ci-dessous, le parcours de Tanou est déjà très impressionnant et présage de belles choses pour la suite !

A propos de l'auteur

Jonathan